Vous êtes ici : Accueil > Laboratoire BCI > Le Bevacizumab comme traitement de la maladie de Rendu-Osler

Fait marquant

Le Bevacizumab comme traitement de la maladie de Rendu-Osler


​Une étude préliminaire réalisée sur 25 patients suggère que le Bevacizumab pourrait être une nouvelle option thérapeutique dans le traitement de la maladie de Rendu-Osler pour les malades en attente de greffe hépatique.​

Publié le 26 avril 2012
Des chercheurs de notre laboratoire ont participé à un essai clinique sur des patients atteints de la maladie de Rendu-Osler qui vient d’être publié dans « Journal of the American Medical Association ». Cette pathologie vasculaire entraîne des épistaxis (saignements de nez) et des malformations artério-veineuses au niveau de plusieurs organes induisant une insuffisance cardiaque dans les cas les plus graves.

Dans ce travail, les chercheurs montrent pour la première fois que l’on peut améliorer l’index cardiaque et les épistaxis de ces patients en les traitants avec une molécule anti-angiogénique, le Bevacizumab, anticorps dirigé contre le facteur angiogénique VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor). Cette étude préliminaire réalisée sur 25 patients suggère que le Bevacizumab pourrait être une nouvelle option thérapeutique dans le traitement de la maladie de Rendu-Osler pour les malades en attente de greffe hépatique. Des études supplémentaires seront nécessaires pour déterminer l’efficacité à long terme de cette thérapie.
Index cardiaque : quantité de sang expulsé par chacun des ventricules du cœur, par minute et par mètre carré de surface corporelle.

Haut de page