Vous êtes ici : Accueil > Laboratoire BCI > Contribution de l'expression anormale de récepteurs couplés aux protéines G à la tumorigenèse cortico-surrénalienne

Tânia Longo Mazzuco

Contribution de l'expression anormale de récepteurs couplés aux protéines G à la tumorigenèse cortico-surrénalienne

Publié le 5 avril 2005


Thèse soutenue le 05 avril 2005 pour obtenir le grade de Docteur de l'Université Joseph Fourier de Grenoble I

Résumé :
L'expression anormale de récepteurs hormonaux couplés aux protéines Gs (RCPG) a été mise en évidence dans des tumeurs cortico-surrénaliennes. Ces récepteurs contrôlent la sécrétion du cortisol, mais leur rôle dans la formation tumorale n'a pas été démontré. Nous avons utilisé un modèle de tumorigenèse cortico-surrénalienne permettant l'expression des gènes de deux récepteurs, le GIPR et le LHR, dont l'implication dans les manifestations cliniques d'hypercortisolisme a été bien établie. La formation de tissus hyperprolifératifs et hyperfonctionnels, d'aspect tumoral bénin, démontre pour la première fois que l'expression ectopique d'un seul gène de RCPG (le GIPR ou le LHR) a un rôle initiateur de la tumorigenèse cortico-surrénalienne. Nous avons également caractérisé in vivo et in vitro un cas clinique de syndrome de Cushing sensible aux catécholamines, secondaire à une hyperplasie surrénalienne où nous avons démontré la surexpression du récepteur ß2-adrénergique. La sécrétion de cortisol était aussi dépendante d'autres médiateurs tels que la 5-HT, l'AVP et l'ACTH sécrété localement de façon ectopique. En conclusion, l'expression d'un RCPG suffit pour induire la formation d'une tumeur bénigne cortico-surrénalienne. Des anormalités mixtes peuvent être présentes dans ce type de tumeur. Ce modèle permettra d'étudier les étapes de progression tumorale cortico-surrénalienne ainsi que l'effet d'autres types de GPCR et les alternatives thérapeutiques dans ce type de pathologie.

Jury :
​Rapporteur : Pr André Laccroix
Rapporteur : Pr Éric Clauser
Examinateur : Pr Duarte Pignatelli
Examinateur : Pr Jacques Young
Examinateur : Dr Michaël Thomas
Examinateur : Pr Olivier Chabre
Directeur de thèse : Pr Olivier Chabre
Co-directeur : Dr Michaël Thomas


Mots-clés :
Cortex surrénal, tumorigenèse, proto-oncogènes, récepteurs couplés aux protéines G, GIPR, LHR, récepteur ß-adrénergique, hyperplasie macronodulaire, adénome cortico-surrénalien, xénotransplantation, syndrome de Cushing

Télécharger la thèse.