Vous êtes ici : Accueil > Laboratoire BCI > Propriétés différentielles de la VE- et de la N-cadhérine dans l’endothélium vasculaire

Alice Gentil Dit Maurin

Propriétés différentielles de la VE- et de la N-cadhérine dans l’endothélium vasculaire

Publié le 2 juillet 2010


Thèse soutenue le 02 juillet 2010 pour obtenir le grade de Docteur de l'Université Joseph Fourier de Grenoble I - Spécialité : biologie cellulaire et moléculaire

Résumé :
L’intégrité de l’endothélium vasculaire est maintenue par des structures d’adhérence fonctionnelle​, notamment les jonctions adhérentes, dont la VE-cadhérine est le constituant majeur. Cette cadhérine est exclusivement exprimée dans les cellules endothéliales et joue un rôle clé au cours de la formation du plexus vasculaire. Les cellules endothéliales expriment également une autre cadhérine : la N-cadhérine. Bien que possédant une forte homologie structurale avec la VE-cadhérine, celle-ci possède une localisation subcellulaire originale pour une cadhérine classique puisqu’elle est localisée de manière diffuse au niveau de la membrane. Dans le développement vasculaire, elle pourrait ainsi permettre le recrutement des cellules murales par l’endothélium conduisant à la​ stabilisation du vaisseau.
Mon travail de thèse a été d’analyser les propriétés différentielles de ces deux cadhérines dans la cellule endothéliale ainsi que le mécanisme d’exclusion fonctionnelle de la N-cadhérine. Nous avons montré que la VE- et la N-cadhérine interagissent similairement à l’α- et à la ß-caténine mais à l’inverse, p120 caténine lie préférentiellement la VE-cadhérine. Cette propriété confère à la VE-cadhérine la capacité d’exclure la N-cadhérine de la jonction interendothéliale. D’autre part, nous avons montré qu’une petite proportion de la VE-cadhérine est enchâssée dans des microdomaines riches en cholestérol : les radeaux lipidiques, à laquelle p120 est très fortement associée. Cette fraction pourrait représenter un pool de VE-cadhérine assurant la stabilité de la jonction et le maintien de la force cohésive entre cellules endothéliales.
Nous avons également montré dans un modèle de différenciation cellulaire dérivé des cellules ES murines (embryonic stem cell), que l’expression de la VE-cadhérine était nécessaire à l’expression d’autres gènes endothéliaux : PECAM, Flk-1 et Tie-1. La VE-cadhérine exercerait un contrôle transcription​nel de l’expression de ces gènes mais le mécanisme exact de régulation n’a pas pu être décrypté.
L’ensemble de ce travail permet donc de montrer un autre visage de la VE-cadhérine dans la biologie de l’endothélium qui serait de réguler des protéines-clé de l’endothé​lium.


Jury :
Président : Dr René-Marc Mege
Rapporteur : Dr Danièle Mathieu
Rapporteur : Dr René-Marc Mege
Examinateur : Dr Muriel Jacquier-Sarlin
Examinateur : Pr Jean-Yves Scoazec
Examinateur : Dr Emmanuelle Tillet
Examinateur : Dr Philippe Huber
Directeur de thèse : Dr Philippe Huber
Co Directeur de thèse : Dr Emmanuelle Tillet


Mots-clés :
Cellules endothéliales, VE-cadhérine, N-cadhérine, angiogenèse, p120 caténine, radeaux de cholestérol, PECAM

Télécharger la thèse.